Yerba Mate Taragüi - La yerba maté préviendrait l’apparition de la maladie de Parkinson
Découvrir > Santé

La yerba maté préviendrait l’apparition de la maladie de Parkinson

La yerba maté et ses multiples effets et propriétés bienfaisantes pour la santé fait de nouveau parler d’elle : cette fois-ci, il s’agit de résultats communiqués par une recherche récemment menée par le Conseil National de la Recherche Scientifique et Technique d’Argentine (CONICET, Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas de Argentina). Cette étude expérimentale, développée par la Faculté de Sciences Exactes et Naturelles de l’Université (Facultad de Ciencias Exactas y Naturales de la Universidad) de Buenos Aires, a démontré que certains composants de la yerba maté prolongeraient la durée de vie des neurones responsables du contrôle de la locomotion, qui sont les premiers à être affectés dans le cas de la maladie de Parkinson.

Suite à un travail scientifique réalisé en 2015, dans lequel avait été observée une incidence favorable des effets de la consommation de maté chez 223 patients atteints de la maladie de Parkinson, il s’est avéré nécessaire d’expliquer ces effets bénéfiques de la yerba maté par le biais d’une expérience et d’une étude de substances neuroprotectrices potentielles qui empêcheraient le développement et l’avancement de la maladie.

C’est ainsi que s’est déroulé ce test, consistant à administrer de la yerba maté synthétisée sur un échantillon de neurones appelés dopaminergiques cultivé en laboratoire. Le résultat a mis au jour un puissant effet neuroprotecteur chez certaines substances contenues dans la yerba maté, démontrant ainsi qu’elle ralentit la mort de ces neurones, à l’instar de certaines substances contenues dans le café ou le thé vert, mais avec encore plus d’efficacité que d’autres neuroprotecteurs connus.

D’après cette étude, dont les résultats extraordinaires ont été publiés dans un article scientifique de la prestigieuse revue Movement Disorders, certains composants principaux de la yerba maté tels que la théobromine et l’acide chlorogénique ont fait preuve de propriétés de neuroprotection plus puissantes que la caféine et la nicotine, lorsqu’elles ont été évaluées dans leur action commune ou chacune indépendamment. Selon les auteurs de l’article, cette découverte suggère que dans la composition de la yerba maté (dont certains principes actifs agissent comme ceux du café) pourrait se trouver la clé de son effet préventif dans l’apparition de la maladie de Parkinson, ainsi que la clé du développement et du perfectionnement de méthodes thérapeutiques prometteuses pour traiter cette maladie à l’avenir.

Voilà qui ajouterait un avantage supplémentaire à la longue liste de bienfaits provenant de la consommation régulière de yerba maté : une boisson naturelle et délicieuse, qui fait partie intégrante de la vie quotidienne en Amérique du Sud et qui commence à se répandre rapidement dans le reste du monde.

MateXP fr