De nombreuses études scientifiques ont montré que l’herbe de maté possède des propriétés très saines grâce à sa vaste concentration d’antioxydants et de nutriments.

C’est pourquoi, dans les pays plus materos comme l’Uruguay et l’Argentine, cette infusion ancienne est une tradition aussi profondément enracinée que le football lui-même, une activité avec laquelle elle semble se combiner très bien : les footballeurs sud-américains – y compris les meilleurs du monde – apprécient les bienfaits d’un maté avant les entraînements et les matchs.

Un bon maté et c’est le but

Le maté est devenu le meilleur allié de l’avant et de l’après-match pour les grands footballeurs qui, en plus d’un rituel essentiel, d’un talisman et d’un complément énergétique, y ont trouvé d’innombrables propriétés et avantages

  • Le maté est un puissant stimulant du système nerveux central et son apport augmente naturellement l’apport énergétique et l’activité cérébrale.
  • La consommation de maté aide le métabolisme à mieux tirer parti des glucides, augmentant ainsi l’endurance physique.
  • Boire du maté réduit la fatigue musculaire en prévenant la production excessive d’acide lactique, générée par l’activité physique intense typique des sports de haut niveau.
  • En plus de l’énergie, la caféine présente dans le maté améliore le fonctionnement psychomoteur et prévient la dégénérescence des cellules.
  • L’herbe de maté a des effets anti-inflammatoires qui favorisent la récupération et la réhabilitation après l’exercice physique.
  • Il favorise également la santé cardiovasculaire, ce qui se traduit par une meilleure forme physique et un rendement élevé sur le terrain.
  • Froid en hiver ou chaud en été, doux ou amer, seul ou en avec d’autres saveurs, le maté est naturel et toujours beaucoup plus sain que les boissons énergisantes que les grands footballeurs ont à leur disposition sur le marché.

Quels sont les footballeurs qui boivent du maté ?

© GALENO

Les joueurs d’Uruguay, d’Argentine et du Paraguay consomment régulièrement du maté et beaucoup d’entre eux l’affichent fièrement sur les réseaux sociaux : qui en boit le plus ? Le célèbre Argentin Leo Messi, l’attaquant uruguayen Luis Suárez, ou peut-être le Français Antoine Griezmann qui boit du maté tous les matins sans faute et avant chaque séance d’entraînement ? C’est difficile à dire. Les footballeurs uruguayens sont connus pour transporter deux fois plus de thermos que les Argentins, mais tous deux se détendent en buvant du maté afin de soulager les tensions musculaires et être prêts à relever les défis avec leur sélection nationale respective.

 

Il est maintenant possible de déguster cette infusion naturelle et pleine de vertus ailleurs qu’en Argentine. – Trouvez le point de vente le plus proche de chez vous en cliquant ici. – Achetez en ligne et faites vous livrer en Europe en cliquant ici.