Yerba Mate Taragüi - Recette pour préparer un maté argentin traditionnel
Yerba mate Taragui > Découvrir > Comment ?

Recette pour préparer un maté argentin traditionnel

Dans sa version traditionnelle, l’infusion de yerba maté se boit chaude et amère, la meilleure façon d’apprécier son goût unique et de profiter de ses magnifiques propriétés

Bien que le yerba maté soit très polyvalent, tant dans sa préparation que dans ses différents bienfaits pour la santé, dans sa version classique, il se boit chaud et amer. C’est la présentation préférée des Argentins, et ce n’est pas en vain que l’Argentine est le plus grand producteur de yerba maté au monde et l’un des principaux consommateurs : 8 Argentins sur 10 boivent du maté.

Cette infusion est toujours à base de feuilles de yerba maté, qui ont subi un processus de séchage et de broyage qui lui donne son goût amer caractéristique. En Argentine et dans d’autres régions consommatrices du maté, cette eau est généralement chaude (sans bouillir) et l’amertume originelle du yerba est généralement respectée ; cependant, il existe de nombreuses options pour la personnaliser ultérieurement selon les préférences de chacun.

Mais profiter d’un bon maté le matin ou l’après-midi n’est plus un privilège exclusif aux Argentins ; aujourd’hui, on peut apprendre d’eux comment préparer et déguster l’une des meilleures boissons du monde.

De quoi avons-nous besoin pour préparer un maté traditionnel ?

  1. Un maté (récipient), une bombilla (tube fin pour siroter l’infusion) et de préférence un thermos pour aider à maintenir la température de l’eau plus longtemps.
  2. Du yerba maté de bonne qualité.
  3. Idéalement, une bouilloire pour chauffer l’eau, car elle permet de mieux contrôler la température.

Étape par étape : comment préparer un maté amer traditionnel

  1. Chauffer l’eau jusqu’au point d’ébullition – entre 70 et 80 °C – sans la porter à ébullition.
  2. Remplir les 3/4 du maté avec du yerba maté.
  3. Couvrir le maté avec votre main, le retourner et le secouer doucement pour bien mélanger les composants.
  4. Soulever le maté petit à petit jusqu’à ce qu’il atteigne une inclinaison de 45 degrés et verser un peu d’eau tiède sur le côté qui a le moins de yerba, pour humidifier le fond.
  5. Profitant de cette inclinaison, insérer la bombilla contre la paroi interne, en essayant de la rendre fixe et de ne pas la déplacer par la suite.
  6. Ajouter lentement de l’eau chaude sur le côté de la bombilla, jusqu’à ce que la surface soit remplie de mousse.
  7. Au fur et à mesure que le yerba absorbe l’eau et abaisse le niveau, verser un peu plus d’eau jusqu’à ce qu’elle atteigne le sommet, et le maté est prêt pour en profiter !

Les Oui et les Non du yerba maté

🗸  L’eau chaude est idéale pour que toutes les propriétés du maté se dégagent mieux, car elle augmente la solubilité de ses composants. Il est conseillé de conserver l’eau chaude dans un thermos afin qu’elle ne perde pas sa température idéale.

✗  Il est très important que l’eau n’atteigne pas le point d’ébullition, car la solubilité augmente tellement qu’en quelques tours toutes les substances sont extraites et la yerba peut rapidement perdre son goût.

🗸  Versez l’eau dans le yerba avec subtilité et toujours au même endroit.

  Veillez à ne pas faire tremper tout le contenu afin de pouvoir profiter plus longtemps du goût du maté

🗸  Bien que le maté classique soit amer, certaines personnes préfèrent sucrer l’infusion avec un peu de sucre à la surface du yerba. Vous pouvez également donner plus de saveur au maté en plaçant des écorces d’orange, de citron ou de pamplemousse séchées au fond, ou des feuilles de menthe, de mélisse ou de verveine odorante.

✗  La bombilla ne doit pas bouger afin de ne pas altérer le goût du maté.

🗸  Il est recommandé de siroter en continu les premières gorgées de maté.✗  Il n’est pas nécessaire de prendre beaucoup de temps pour boire l’eau du maté afin de ne pas la laisser refroidir, et vous devez boire toute l’infusion jusqu’à ce que le maté n’ait plus d’eau.

L’« étiquette » d’une matée traditionnelle

  • Bien qu’en temps de pandémie, il soit recommandé de boire le maté individuellement, culturellement on a l’habitude de partager le maté par deux personnes ou plus lors des rondes, partageant le même maté et la même bombilla. En fait, en Argentine, la consommation de maté est considérée comme une raison de se réunir et du rapprochement social, c’est pourquoi on le boit généralement en groupe, une tradition qui remonte à l’époque des gauchos qui buvaient du maté autour d’un feu.
  • Le premier maté c’est pour la personne qui prépare le maté et cette même personne est ensuite chargée de préparer le maté à chaque fois et de le passer à chaque membre du groupe.
  • Lorsque la mousse tombe et que le goût se dissipe, la bombilla doit être retirée et le yerba doit être remplacée
  • Dire « merci » à la personne qui prépare le maté seulement quand on ne veut plus boire de maté.

Bien que ce soit la façon la plus courante de boire du maté, il y a toujours la possibilité d’y ajouter une touche personnelle ! En plus du traditionnel yerba, avec ou sans bâton, il existe des yerbas aromatisés aux fruits et même des yerbas avec un supplément de matéine pour commencer la journée avec toute l’énergie nécessaire. Et outre la présentation traditionnelle, il est également disponible en sachets pour le préparer comme un thé. Pour les chaudes journées d’été, vous pouvez également préparer un délicieux tereré ou un maté froid ; il n’y a aucune excuse pour ne pas profiter de tous les bienfaits du maté !