Tout comme il existe une façon de préparer et de boire le maté, il convient aussi de savoir comment le nettoyer et l’entretenir.

1ère étape : Curer le maté

Quand le maté est fait en calebasse, il est d’une importance éminente de le curer avant utilisation. Pour « curer » le maté, remplissez-le de yerba mate et versez-y de l’eau chaude. Laissez-le reposer jusqu’au lendemain. Ensuite, grattez soigneusement les parois intérieures du maté pour en retirer les résidus de bois. Pour plus d’efficacité, ce processus peut être répété plusieurs fois. Une fois que vous avez enlevé tous les résidus, rincez la calebasse et laissez-la sécher au soleil. Elle est alors prête à l’emploi…

2ème étape : Entretien du récipient

Après avoir bu du maté, il faut se débarrasser de la yerba et ne pas la laisser dans le récipient trop longtemps. Rincez-le, essorez-le et placez-le debout pour le séchage. Placer le maté à l’envers est une erreur courante. En effet, selon l’experte Karla Johan, cela favorise la formation de champignons. Pour les personnes qui disposent de peu de temps, les matés en verre ou en céramique sont plus faciles à entretenir et à garder propres.

3ème étape : Nettoyage de la bombilla

La bombilla est probablement la partie la plus délicate car elle est partagée entre plusieurs personnes. Il est recommandé de se procurer une bombilla en acier inoxydable, en argent ou en alpaga et de la nettoyer en la submergeant dans de l’eau bouillante, selon la durée et la nature de son utilisation. Il convient de nettoyer la bombilla après chaque utilisation et en profondeur une fois par mois. Pour ce faire, plongez-la dans l’eau bouillante pendant 30 minutes et ensuite lavez-la avec une brosse.

Que faire si votre maté a des champignons ?

Généralement, les champignons dans le maté prennent la forme d’une couche blanche. Pour les retirer, nettoyez-la en profondeur à l’aide d’une brosse, de détergent et d’eau chaude. Ensuite, essuyez correctement le maté, enduisez ses parois d’alcool éthylique et boutez-y le feu. De cette façon, la moindre trace de champignon disparaîtra.

L’importance de bien nettoyer son maté

Le rituel du maté est fondé sur le partage de l’infusion entre amis ou avec des inconnus. En hiver, cette pratique est risquée, surtout pour la bombilla, alors que la grippe et les virus abondent. Si les accessoires du maté n’ont pas été nettoyés correctement, il se peut que des agents pathogènes, comme des champignons ou des germes, prolifèrent. De plus, il est très difficile de réellement goûter un bon maté si les bonnes conditions ne sont pas réunies : il vaut donc mieux prendre le temps de bien curer et laver le maté au bon moment.